Explication du sens de « il n’y a pas de mal à prier en pantalon large »

Explication du sens de « il n’y a pas de mal à prier en pantalon large »

L’Imam Abû Mouhammed Al-Hassan b. `Ali b. Khalaf al-Barbahari (mort en 329H, رحمه الله) dit dans son Sharh Sunnah point n ° 37 :

ولا بأس بالصلاة في السراويل

« Et il n’y a pas de mal à prier en sarawil (pantalon large) »

Explication de Shaykh al Fawzan :

As-Sarawil (pantalon) est un singulier, et c’est quelque chose de bien connu. Il est porté sur la `awrah (parties du corps qui doivent être cachées).

Et il s’agit d’un vêtement qui est cousu en proportion de la moitié inférieure du corps.

Il a dit : La prière tout en portant des pantalons amples est valide et correcte.

Et cela concerne les hommes, car la `awrah d’un homme est entre le nombril et les genoux, et les pantalons cachent cette zone.

Donc, si un homme a prié en pantalon qui couvre ce qui est entre le nombril et les genoux, sa prière est valide.

Quant à la femme, elle est dans son ensemble considérée comme `awrah pour la prière, excepté son visage tant il n’y a pas de non-mahram¹ hommes présents.

Si un homme a prié dans un izar (pagne), alors cela est meilleur que de prier dans un pantalon large, et prier dans une longue chemise (c’est à dire un qamis), alors c’est encore mieux parce que cela est plus beau en apparence.

Allah, le Très-Haut, a dit:

يَا بَنِي آدَمَ خُذُوا زِينَتَكُمْ عِندَ كُلِّ مَسْجِدٍ

« Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits). » Sourate 7, Verset 31

C’est à dire lors de chaque prière.

Et la parure est un terme au sens plus général que simplement couvrir la ‘awrah²

[1] le terme Mahram désigne tout homme avec qui elle est soit actuellement mariée, soit un autre homme avec qui il lui est interdit en permanence de se marier.

[2] Cette parole de l’imam al-Barbahari, rahimahullah, est une réfutation à certaines sectes de Shi’a qui prétendent qu’il est interdit de prier dans des pantalons amples, car ils estiment que le vêtement est affecté par le pet (vent sortant de l’orifice arrière).

Par conséquent, ils affirment qu’il est obligatoire d’enlever le pantalon avant d’accomplir la Salat.

Note du traducteur : La signification derrière le terme « pantalon large » ne désigne pas le pantalon très moulant porté dans le monde occidental et que certains Musulmans imitent sur leurs terres.

Ces pantalons occidentaux sont serrés autour des fesses (et encore plus serré quand on est dans le roukou’ et le soujoud de la prière), et leurs bas descendent en dessous de l’os de la cheville.

Il n’est pas permis de prier dans ces pantalons serrés qui exposent la ‘awrah de l’homme – en vérité, un Musulman ne devrait même pas le porter car c’est une imitation aux coutumes et aux modes des non-musulmans, et ils tombent en dessous de la cheville.

Il est toutefois permis au Musulman de prier avec un pantalon large (serwal), ample et qui ne descend pas en dessous des chevilles.

Traduit par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki
Publié par minhajsalafi.com

Shaykh Salih Ibn Fawzaan Al Fawzaan الشيخ صالح بن فوزان الفوزان