Le jugement à propos d'avaler les restants de nourriture durant le jeûne de Ramadane

Le jugement à propos d’avaler les restes de nourriture durant le jeûne de Ramadane

Cet article est-il intéressant ?

Le jugement à propos d'avaler les restes de nourriture durant le jeûne de Ramadane

Le jugement à propos d’avaler les restes de nourriture durant le jeûne de Ramadane

Question :

Si le jeûneur a avalé quelques restants de nourriture qui se trouvaient dans sa bouche, son jeûne s’invalide-t-il ?

Réponse :

« Si cela a été fait involontairement, son jeûne ne s’invalidera pas. Et son jeûne ne s’invalidera pas [non plus] s’il l’a avalé [ndt: le reste de nourriture] en pensant que cela ne ferait pas rompre [le jeûne].

Cependant, s’il savait que cela aurait provoqué la rupture, et qu’il l’a délibérément et volontairement avalé, il est alors certes pécheur dans le cas où il s’agissait d’un jeûne obligatoire. Et il est tenu de le rattraper.

Et s’il s’agissait d’un jeûne surérogatoire, il ne sera alors pas pécheur; mais son jeûne ne sera tout de même pas valable pour ce jour ».

Majmou’ Al Fatawa 11/2
Traduit par miraath.fr
Publié par minhajsalafi.com

إذا ابتلع الصائم بعضاً من بقايا الطعام التي توجد في فمه هل يفسد صومه؟

فأجاب رحمه الله تعالى: إذا كان ذلك بغير اختياره فلا يفسد صومه أو ابتلعه ظناً أنه لا يفطر فلا يفسد صومه وأما إذا كان يعلم أنه يفطر وابتلعه قصداً وعمداً فإنه آثم إذا كان الصوم واجباً وعليه قضاؤه وأما إذا كان تطوعاً فهو غير آثم لكن لا يصح صومه ذلك اليوم.

مجموع فتاوى نور على الدرب للشيخ ابن عثيمين رحمه الله ١١/٢

Shaykh Mouhamed Ibn Salih Al ’Uthaymin - الشيخ محمد بن صالح العثيمين