Juger de mécréants

Juger de “mécréants” sans prendre en compte l’ignorance

Question :

Je pose la question de France :

Il dit :

“Nous avons dans une ville spécifique en France des jeunes qui jugent les gens mécréants et utilisent comme preuve l’affaire de l’excuse en raison de l’ignorance et ils disent :

“Nous n’excusons jamais qui que ce soit par l’excuse en raison de l’ignorance”.

Il dit :

“Quel est votre conseil pour ces jeunes à ce sujet ?

Qu’Allah vous facilite”

Réponse :

« Le takfîr (juger un individu spécifique mécréant) ne s’en occupe que les gens de science.

Seuls les gens de science s’en occupent qui connaissent les causes du takfîr et ce n’est pas à tout le monde de juger les gens mécréants.

Cela n’est pas permis aux ignorants et aux mouta’âlimoun (1) ni aux gens des passions.

Cela ne leur est pas permis.

Il ne leur est pas permis de juger mécréant avec ignorance ni de juger mécréant avec la passion ou de juger mécréant quelqu’un, parce qu’ils le détestent ou qu’ils jugent mécréant quelqu’un qui ne fait pas partie de leur parti.

Cela est interdit, cela est illicite qu’Allah nous en préserve.

Ce n’est que celui qui a commis un annulatif parmi les annulatifs de l’Islam, un annulatif parmi les annulatifs de l’Islam, et au sujet duquel le juge a jugé par le jugement d’apostasie.

Le jugement est correct lorsqu’il vient du juge.

Quant au fait que tout le monde fasse le takfîr, cela n’est pas permis.

Oui.

Mais tu mets en garde, il t’est permis de mettre en garde les gens contre ce genre de choses et de les conseiller.

Quant au fait de les juger par le jugement de mécréance, cela n’est pas permis. Oui.

Car si tu le juges mécréant, va résulter de cela l’obligation de l’exécuter (2) et va résulter de cela que sa femme doit être séparée de lui et va résulter de cela qu’il ne va pas hériter de ses proches, et que ses proches n’hériteront pas de lui et que son argent revienne à Bayt Al-Mâl (3).

Des choses vont résulter de cela !

Oui.

Que tu sortes un musulman de l’Islam alors que tu es ignorant, ou que tu es son ennemi, ou qu’il ne fait pas partie de ton parti, le parti untel, cela n’est pas permis !

Oui »

Cheikh Sâlih Al-Fawzân –qu’Allah lui fasse miséricorde- fut questionné de la manière suivante le Samedi 01/04/1435 de l’Hégire correspondant au Samedi 01 Février 2014 lors du cours d’explication de Mountaqâ Al-Akhbâr

(1) Cheikh Al-Fawzân –qu’Allah le préserve- explique at-ta’âloum comme le fait de prétendre la science alors qu’on n’est pas un savant.

(2) Dans un cadre législatif islamique où les gens qui détiennent le commandement s’acquitteront de la responsabilité de l’application de cette sentence.

(3) La chambre du trésor dans un état islamique.

Traduit par Mehdi Abû Abdi Rahman

 

: فضيلة الشيخ وفقكم الله ، يقول السائل
( أنا سائل من فرنسا …يقول: ( عندنا في فرنسا في مدينة معينة شباب يكفرون الناس ويحتجون بمسألة العذر بالجهل ويقولون لا نعذر أحداً أبداً بالجهل ، يقول : ما توجيهكم لهم في هذه المسألة وفقكم الله؟ )

الجواب: ” التكفير لا يقوم به إلا أهل العلم ، ما يقوم به إلا أهل العلم الذين يعرفون أسباب التكفير ، ما كل يكفر الناس ، هذا لا يجوز ؛
الجهال والمتعالمون وأصحاب الأهواء ما يجوز لهم هذا ،
لا يجوز لهم يكفرون بغير علم ، ولا يجوز لهم يكفرون بالهوى ،
إذا كانوا يبغضون واحد يكفرونه ، أو واحد ما هو من حزبهم يكفرونه هذا كذا ، ما يجوز حرام والعياذ بالله ،
إنما من ارتكب ناقضاً من نواقض الإسلام وحكم عليه القاضي بالردة ، يصح الحكم من القاضي ،
أما الكل يكفر هذا لا يجوز ،
ولكن تحذر ؛ يجوز تحذر الناس من هذه الأشياء ، تنصحهم ؛ أما تحكم عليهم بالكفر لا يجوز ،
لأنك إذا حكمت عليه بالكفر بيترتب عليه وجوب قتله،يترتب عليه أن امرأته تبين منه ، يترتب عليه أنه لا يرث من أقاربه ولا يرثونه ، وأن ماله يكون لبيت المال ، تترتب عليه أمور هذه ،
تخرج مسلم من الإسلام وأنت جاهل ، أو أنك عدو له ، أو أنه ما هو من حزبك من الحزب الفلاني ، ما يجوز هذا ؛ نعم . “

Shaykh Salih Ibn Fawzaan Al Fawzaan الشيخ صالح بن فوزان الفوزان