La victoire de Mûssa et la destruction de Fir’awn (Pharaon)

La victoire de Mûssa et la destruction de Firawn (Pharaon)

La victoire de Mûssa et la destruction de Firawn (Pharaon)
Cet article est-il intéressant ?

Ce qui suit est un résumé de l’histoire concernant les événements qui se sont produits à l’époque de Mûssa عليه السلام la victoire qu’Allah a donné à Son messager et la destruction de Fir’awn.

Elle est résumée dans une khotba de Shaykh Mouhammad Ibn Salih Al ’Uthaymin

C’est en ce mois de Muharram que Mûssa عليه السلام et son peuple furent sauvés de Fir’awn et son armée.

Allah سبحانة و تعالى l’avait envoyé avec des évidences claires et des preuves de sa prophétie.

Mais Fir’awn était arrogant et hautain, et affirmait :

« C’est moi votre Seigneur, le très haut » [An-Naazi’aat:24]

Mûssa عليه السلام est venu à lui avec de grands signes et l’appela au Tawhid [à l’Unicité] du Créateur des Cieux et de la Terre, mais Fir’awn disait avec arrogance :

« Et qu’est-ce que le Seigneur de l’univers ? » [Ash-Shu’ara:23]

Mûssa عليه السلام répondit:

« Le Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, si seulement vous pouviez en être convaincus ! »[Ash-Shu’ara:24].

Et Fir’awn se moqua et rabaissa cette parole de Mûssa عليه السلام en disant à ceux qui l’entouraient:

« N’entendez-vous pas? [ce qu’il dit] »[Ash-Shu’ara:25].

Alors Mûssa عليه السلام leur rappela et les exhorta encore plus en disant: « Votre Seigneur, et le Seigneur de vos plus anciens ancêtres »[Ash-Shu’ara:26].

Il laissa Fir’awn sans voix, qui ensuite répondit:

« Vraiment, votre messager qui vous a été envoyé, est un fou! » [Ash-Shu’ara:27].

Après, il continua à menacer Mûssa عليه السلام et dit:

« Si tu adoptes une autre divinité que moi, je te mettrai parmi les prisonniers » [Ash-Shu’ara:29].

Indiquant qu’il avait de nombreux prisonniers pour faire taire de peur Mûssa عليه السلام .

Pourtant, Mûssa عليه السلام continua par la suite à présenter des preuves évidentes jusqu’à ce que Fir’awn lui dit:

« Es-tu venu à nous, ô Moïse, pour nous faire sortir de notre terre par ta magie? Nous t’apporterons assurément une magie semblable. Fixe entre nous et toi un rendez-vous auquel ni nous ni toi ne manquerons, dans un lieu convenable ». [At-Taha: 57-58]

Et quand Fir’awn est venu avec ses magiciens, Mûssa عليه السلام les a avertit en disant:

« Malheur à vous! Ne forgez pas de mensonge contre Allah: sinon par un châtiment Il vous anéantira. Celui qui forge (un mensonge) est perdu » [At-Taha: 61].

« Mûssa leur dit: « Jetez ce que vous avez à jeter ». Ils jetèrent donc leurs cordes et leurs bâtons et dirent: «Par la puissance de Fir’awn!… C’est nous qui serons les vainqueurs». Puis Mûssa jeta son bâton, et voilà qu’il happait ce qu’ils avaient fabriqué. » [Ash-Shu’ara: 43-45]

Alors les magiciens se sont repenti et ont cru:

« Alors les magiciens tombèrent prosternés, disant: Nous croyons au Seigneur de l’univers ». [Ash-Shu’ara: 46-47].

Fir’awn persista sur sa voix, et Allah dit:

« Puis lorsqu’ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d’eux et les noyâmes tous. Nous fîmes d’eux un antécédent et un exemple [une leçon] pour la postérité [Az-Zukhruf: 55-56].

Ensuite Allah ordonna à Mûssa عليه السلام:

« Pars la nuit, à la tête de Mes serviteurs, puis, trace-leur un passage à sec dans la mer: sans craindre une poursuite et sans éprouver aucune peur. » [At-Taha: 77].

Alors Mûssa عليه السلام et son peuple partirent, et Fir’awn était à leur poursuite, jusqu’à ce qu’ils arrivèrent à la mer Rouge.

Fir’awn était derrière eux et la Mer devant eux,

« Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Mûssa dirent: Nous allons être rejoints » [Ash-Shu’ara: 61].

Mûssa عليه السلام répondit:

« Jamais, car j’ai avec moi mon Seigneur qui va me guider.”[Ash-Shu’ara: 62].

C’était la foi et la certitude de Mûssa عليه السلام .

Allah inspira à Mûssa عليه السلام de frapper la Mer avec son bâton et il l’ouvra en 12 voies.

Ainsi ils entrèrent et traversèrent l’eau tenue comme des montagnes alors qu’ils marchaient sur des chemins secs.

Voyant cela, Fir’awn entra à leur poursuite, mais en entrant, les montagnes d’eau s’effonfrèrent sur lui :

« Et Nous fîmes traverser la mer aux Enfants d’Israël. Fir’awn et ses armées les poursuivirent avec acharnement et inimitié. Puis, quand la noyade l’eut atteint, il dit: «Je crois qu’il n’y a d’autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d’Israël. Et je suis du nombre des soumis». [Allah dit]: Maintenant? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs! Nous allons aujourd’hui épargner ton corps, afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. Cependant beaucoup de gens ne prêtent aucune attention à Nos signes (d’avertissement). » [Yunus: 90-92]

C’est ainsi qu’Allah sauva Mûssa عليه السلام et détruisit Fir’awn.

C’est pour cette raison que quand le Prohète صلى الله عليه و سلم entra à Al Madinah et vit les juifs qui jeûnaient pour le 10ème jour de Muharam, il leur demanda pourquoi, et ils répondirent:

« C’est le jour où Allah a sauvé Mûssa et son peuple de leur ennemi Fir’awn, et donc Mûssa jeûna ce jour. »

Le Prophète صلى الله عليه و سلم répondit :

« Je suis plus digne de Mûssa que vous. »

Ainsi il jeûna et ordonna aux gens de jeûner.

De même, le Prophète صلى الله عليه و سلم a indiqué que s’il vivait jusqu’à l’année d’après, il jeûnerait aussi le 9e jour pour se différencier des autres qui jeûnaient seulement le 10e jour, comme il les a trouvé.

Par conséquent, il est sounnah de jeûner le 9e et le 10e jour de Muharram.

En ce qui concerne la récompense du jeûne de ce jour, le prophète صلى الله عليه و سلم a dit:

« Il expie les péchés [mineurs] de l’année précédente » .

Cela ne doit pas être confondu avec le jour de ‘Arafat qui expie l’année précédente et l’année à venir.

Traduit par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki
Publié par minhajsalafi.com

Shaykh Mouhamed Ibn Salih Al ’Uthaymin - الشيخ محمد بن صالح العثيمين