La parole du Shaykh Rabi' pour les mashaykh d'Algérie

La parole du Shaykh Rabi’ pour les mashaykh d’Algérie

« Je recommande à la jeunesse algérienne, de se rassembler autour de leurs savants présents tels que Shaykh ‘AbdelGhani (‘Aouisset), Shaykh ‘azz ad-Din Ramdani, Shaykh Azhar Seniqra, Shaykh ‘AbdelMadjid (Joum’a) et d’autres qu’eux.

Et je recommande à ces mashaykh de se montrer patient envers leurs fils et leurs frères, et de ne pas être incommodés par leur fougue.

Car les jeunes peuvent avoir une sorte d’enthousiasme.

Alors qu’ils fassent preuve de patience envers eux, qu’ils soient indulgents envers eux et qu’ils les orientent au mieux.

Et je préconise aux jeunes le bon comportement envers ces frères-là, de les respecter et de leur porter considération.

Et s’il se produit une erreur d’un aîné ou d’un plus jeune, alors le conseil est requis, et que cela se fasse avec sagesse et bonne exhortation.

Nous demandons à Allah qu’Il les concilie et qu’Il les préserve des épreuves et des troubles.

Et les conditions actuelles touchant à la da’wah des pieux prédécesseurs exigent d’eux l’alliance, la patience et l’indulgence et de former un seul rang pour propager cette dévotion et de répliquer aux attaques des malveillants avec science, argumentation et preuve évidente.‎ »

Copié de elhouda

Shaykh Rabi’ Ibn Hadi Al Madkhaly – الشيخ ربيع بن هادي عمير المدخلي