Recommandation précieuse aux femmes

Recommandation précieuse aux femmes

Recommandation précieuse aux femmes
Cet article est-il intéressant ?

« Et ici, à cette occasion, j’adresse également une parole à mes filles :

les femmes qui ont assisté avec nous à cette assise, dans la salle de prière des femmes.

Je leur adresse une parole, et celles-ci s’associent à nous dans tout ce que nous avons mentionné, en premier lieu.

Elles sont nos semblables les unes les autres, dans tout ce que nous avons mentionné concernant les hommes.

Elles doivent donc s’entraider les unes les autres, se conseiller mutuellement, s’enjoindre mutuellement, se préserver les unes les autres entre elles, s’ordonner le convenable entre elles, se réprouver le blâmable entre elles, s’inciter les unes les autres à assister aux cercles de science, ou à les écouter assidûment si l’une d’entre elles ou certaines d’entre elles ne peuvent y assiter, en suivant les cours par le biais des outils et moyens de transmission entre elles.

Prendre soin des jeunes

Et de même, nous leur recommandons une autre chose : de prendre grand soin des jeunes, garçons et filles, durant la période où ils sont entre leurs mains.

La femme s’efforce ainsi à faire grandir son fils, et sa fille, sur une bonne éducation, vertueuse et bénéfique.

Elle leur fait ainsi aimer la religion d’Allâh جل وعلا, ainsi que Sa législation, elle leur fait aimer la science et les y incite, elle leur expose la qualité particulière des savants, et le mérite de la science avec laquelle le Prophète ﷺ est venu.

Elle fait parvenir ces belles paroles à leurs oreilles, en usant de brèves phrases

“l’amour du Prophète ﷺ”,

“toi (le garçon) tu aimes le Prophète ﷺ”,

“toi (la fille) tu aimes le Prophète ﷺ”,

“le Prophète ﷺ ne nous est pas venu avec le bas-monde, il nous est venu avec cette religion, il nous est venu avec le Quran“,

et ainsi de suite.

Aujourd’hui une chose, et demain son équivalent parmi les élites de la science qui se récoltent, par lesquelles l’homme obtient une sagesse, et la mer n’est qu’un amas de gouttes.

Tu donnes ainsi chaque jour une seule goutte au petit et à la petite, sans accabler cette dernière, et n’accable pas le garçon.

Mais ne donne qu’une parole, une phrase qu’ils apprendront, comme cela se fait à la maternelle et dans le préparatoire.

Il grandit ainsi en lui ayant assurément fait aimer la science.

S’il atteint les 10 ans, ou les 8 ans, il aura déjà acquis une bonne chose du Quran.

Une calamité nous est venue …

Et à présent, assemblée de bien-aimés, une énorme calamité nous est venue dans les foyers, qui n’est pas illicite à sa base, mais du point de vue de ses répercussions, elle est devenue une fléau sur nous.

Et il s’agit de ces instruments électroniques.

Le petit qui probablement ne maîtrise pas la locution, incapable de prononcer une seule phrase composée, est capable d’allumer ces machines, et il sait comment l’éteindre, comment entrer dans certains sites.

Par Allâh Celui dont il n’y a nulle autre divinité digne d’adoration, j’ai un de mes fils, en préparatoire à la maternelle, il sait parfaitement allumer le portable lorsqu’il s’éteint parfois, il sait parfaitement l’allumer mieux que moi, et lorsque j’en ai besoin, il me l’allume et je m’en vais avec.

Ces machines sont ainsi devenues une calamité.

Un enfant de 3 ou 4 ans, part et allume, et apprend dessus, au point que son cœur s’y attache, y décimant ainsi le temps et de longues heures.

De ce fait, je recommande à mes sœurs, ainsi que mes filles, dans ce volet, de ne pas leur accorder cela à l’ensemble des enfants, garçons et filles.

Mais si elles le doivent, qu’elles le leur donnent le jeudi, dans la soirée, et un peu le vendredi.

Et le samedi sera la préparation pour son école.

Et lorsque les vacances arrivent, on ne leur donne pas carte blanche.

… qui a bêtifié les esprits …

C’est en effet une calamité sur eux qui a bêtifié leurs esprits.

Elle dit “fiston va me chercher un verre d’eau”, il parvient jusque la porte, et revient en disant “qu’est-ce que tu m’as dit déjà ?”.

Où est son esprit ?

Dans ces machines qui l’ont anéanti.

Et cela, en tout état de cause, si nous citons le meilleur des cas, qui est uniquement lorsqu’il entre dans les choses permises.

Alors que dire s’il est d’un âge avancé, s’il est grand, et rentre dans ce dont les conséquences seront une corruption pour lui, dans sa religion, sa vie mondaine, ses mœurs.

Nous demandons à Allâh la salut et le préservation.

Cela est une calamité.

Une énorme calamité.

Mais j’ai spécifié mes filles et mes sœurs concernant cette tranche d’âge, car elles sont en contact direct avec la situation des enfants, garçons et filles.

Je leur dis donc, parallèlement au fait de leur faire aimer la science, il leur incombe de leur interdire à eux en particulier cet obstacle difficile, après qu’il a envahi les foyers, et il s’agit des outils électroniques.

… et qui a consommé notre temps !

Ces instruments qui sont entrés chez nous et ont ruiné nos heures, et ont bêtifié l’esprit de nos enfants, au point où tu fais réviser le fils, ou la fille, un seul verset, durant de longues minutes sans qu’il puisse l’apprendre parfaitement, car sa raison et son esprit ne sont pas avec toi, ils sont dans ces machines.

Elles sont ainsi devenues un fléau.

Je recommande donc à mes sœurs et mes filles, d’œuvrer sur ce plan, en faisant preuve de fermeté et en considérant les bonnes conséquences.

Tout comme je leur recommande à toutes, de s’efforcer à enseigner aux enfants, dès qu’ils atteignent les rudiments de l’apprentissage et de l’instruction, leur faire apprendre ce qui leur sera bénéfique.

Et je leur recommande à toutes, de faire preuve de douceur envers eux, et ne pas leur faire pression, cela engendrerait alors une répulsion chez eux.

Et je demande à Allâh سبحانه وتعالى la réussite pour tout le monde, tout comme je LUI demande سبحانه وتعالى de nous raffermir sur la vérité et la voie droite jusqu’à ce qu’on Le rencontre, IL est certes munificient et généreux.

Et qu’Allâh couvre d’éloges notre Prophète Mohammad. »

Traduit par la chaine Telegram Raythou Al Qouloub
Publié par minhajsalafi.com

Shaykh Mouhamed Ibn Hadi Al Madkhaly – الشيخ محمد بن هادي المدخلي