Une sœur d’Algérie raconte au Shaykh Al Albani qu’elle l’a vu en rêve

Une sœur d’Algérie raconte au Shaykh Al Albani qu’elle l’a vu en rêve

Cet article est-il intéressant ?

La sœur : « Ya Shaykh, je voudrais que tu entendes de moi, inchaAllah, peut-être une bonne nouvelle »

Shaykh Al Albani : « Qu’Allah te bénisse par de bonnes nouvelles ! »

Sœur : « J’ai une sœur qui a eu une vision dans un rêve. Elle a vu, inchaAllah, une bonne nouvelle dans cette vision »

Shaykh : « Que soit bon ce qu’elle a vu ! »

Sœur : « inchaAllah ! Ya Shaykh, lorsqu’une personne vient vous raconter un rêve, faut-il dire :

“J’espère que vous avez vu (quelque chose) de bon et (si tout va bien) c’est bon” ?

Ceci est-il confirmé dans la Sunnah ? »

Shaykh : « Non, ceci n’est pas confirmé. Cependant, il n’y a aucun mal à employer cette expression de temps en temps »

Sœur : « BarakAllahou fik »

Shaykh : « Wa fiki barak »

Sœur : « Al mouhim. Cette sœur s’est vue sur un balcon qui donnait sur un chemin.

Et sur ce chemin elle a vu le Messager ﷺ par sa description (qui est connue).

Puis elle m’a vu, qu’Allah te fasse miséricorde ya Shaykh, elle m’a vu debout devant le Messager ﷺ et a vu le Messager ﷺ me sourire, et je lui souriait aussi.

Puis je l’ai appelée, et lui ai dit : “Descends. Descend avec nous.”

Ainsi quand elle est descendue elle m’a demandée: “Qui regardes-tu ?”

Et je lui ai dit : “Regardes donc vers celui que je regarde”, et elle a vu le Messager ﷺ puis il ﷺ a souri et il a avancé sur ce chemin.

Nous, la sœur et moi, avons alors marché ensemble le long de ce chemin. 

Et tandis que nous marchions nous avons vu un Shaykh sur ce chemin, et nous lui avons adressé nos salutations, nous avons dit: “Salam alaykoum”, et il nous a répondu: “Wa alaykoum salam wa rahmatouLahi wa barakatouhou”

Alors ce Shaykh nous a demandé: “Avez-vous vu le Messager ﷺ?” 

Nous avons dit : “Oui, nous l’avons vu.”

Puis cette sœur m’a demandée: “Qui est ce Shaykh?”

Et je lui ai dit : “C’est le Shaykh al Albani.” »

L’histoire du rêve étant terminée, la sœur ajoute : 

« Je demande à Allah de faire que ceci soit une bonne nouvelle pour vous ya Shaykh, et je souhaitai vous en informer, ya Shaykh.

J’espère vraiment que ce soit une bonne nouvelle, inchaAllah, que vous êtes sur la voie de la Sunnah, inchaAllah Ta’ala.

Alors que dites-vous ya Shaykh? »

Shaykh al Albani رحمه الله n’a pas répondu, et il s’est mis à pleurer.

Puis il a demandé à ses élèves qui étaient présents de le laisser seul.

Qu’Allah lui fasse miséricorde et le fasse entrer dans Son firdaws auprès du Prophète ﷺ ainsi que des autres Prophètes, des martyrs, des vertueux et des gens du Tawhid.

Retranscrit et publié par minhajsalafi.com

Shaykh Mouhammad Nassr Dine Al Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني